Adieu Satan

Prix: 75 €
Référence : 01624
Adieu Satan
Adieu Satan

Nom réel : Genbach Jean

Editions : L'écran du monde

15/10/1952

Edition originale

Informations complémentaires

Genre

Type de couverture

Broché + Jaquette

Nombre de pages

189

Dimensions

13 x 18.5 x 1.5 cm

Poids

200 gr

Etat

10/10

Remarques sur l'ouvrage

Le livre est massicoté.

Resumé - Extrait

Gengenbach, l'ex-séminariste devenu surréaliste, baptisé tantôt « Pape du Satanisme », tantôt « judas, vampire, surréaliste », et dont l'existence est auréolée d'une légende infernale, a suffisamment accumulé de scandales et de sacrilèges pour qu'il ne soit pas nécessaire de présenter aux lecteurs ce « pirate mystique ».
Dans « Adieu à Satan », Gengenbach fixe les étapes psychologiques les plus importantes de l'itinéraire spirituel tourmenté qu'il a suivi.
Sa « Lettre ouverte à André Breton », chef du mouvement surréaliste dont Gengenbach fut, comme l'écrit Maurice Nadeau dans son « Histoire du Surréalisme », le « personnage le plus pittoresque et le plus troublant », constitue une courageuse prise de position.
Officiellement, Gengenbach essaie de se réconcilier avec l'Eglise Romaine, par la voie du mysticisme Marial. Mais on devine que cet homme étrange reste le centre d'un mystérieux combat. Indéchiffrable, imprévisible, toujours entre les deux eaux de la sincérité et du repentir, et de la plus infernale tentation, Gengenbach est « entre Dieu et Satan », ou plus exactement, « entre Marie, Mère de Dieu et Satan », mais son âme a choisi.



Vous appréciez ce livre ?