Al Capone et la guerre des gangs

Prix: 8 €
Référence : 05046
Al Capone et la guerre des gangs
Al Capone et la guerre des gangs

Editions : Tallandier

06/1986

Edition originale

Informations complémentaires

ISBN :

2235016928

EAN :

9782235016926

Genre

Type de couverture

Broché

Nombre de pages

269

Dimensions

14.5 x 22.5 x 2.1 cm

Poids

350 gr

Etat

08/10

Remarques sur l'ouvrage

Petite tache sur les trois premières page

Resumé - Extrait

L'histoire commença avec le vote, le 22 juillet 1919, par le Congrès des États-Unis, du Volstead Act, qui instaurait la Prohibition.

Au nombre des esprits avisés qui surent tirer bénéfice d'un vice d'autant plus florissant qu'il était brimé, figure un jeune Italo-américain, né en 1899 aux États-Unis, dans une fa­mille d'épiciers de Brooklyn : Al Capone. Il put faire main basse sur Chicago, grâce à une armée de 750 "gunmen" ("porte-flingues") qui éliminaient tous les obstacles et témoins gênants, grâce à un réseau de "relations" dûment appointées dans l'administration municipa­le et la police, grâce enfin à un art consommé des alibis, doublé d'un remarquable sens de l'organisation. Au prix de luttes "territoriales" acharnées entre son gang et la Mafia sicilienne, les Irlandais, les Polonais, et les Juifs, le Napolitain Alphonso Capone est devenu le roi de la ville la plus corrompue du monde. Point d'orgue de ses manœuvres : le massacre de la Saint-Valentin, le 14 février 1929. La guerre des Gangs a fait en une décennie plus de 2500 victimes... Dans le même temps, 35000 personnes sont mortes empoisonnées par des boissons frelatées. Cela se sait peu. Alors, qui fut l'ennemi public n° 1 de ces années fol­les? Capone ou Volstead qui inspira une loi aberrante? Avec une bonne dose d'humour que ne renieraient pas Hammet et Chandler, Roger Delorme fait revivre ici la décennie la plus mouvementée de l'histoire de Chicago et quelques-uns de ses citoyens les plus... pittoresques.



Vous appréciez ce livre ?