L'athénée d'Arlon 1837 - 1929

Prix: 30 €
Référence : 12797
L athénée d Arlon 1837   1929
L athénée d Arlon 1837   1929
L athénée d Arlon 1837   1929

Auteur : Bertrang A

Editions : Willems A

1929

Edition originale

Informations complémentaires

Genre

Type de couverture

Broché

Nombre de pages

519

Dimensions

16.5 x 25 x 3.2 cm

Poids

1050 gr

Etat

07/10

Remarques sur l'ouvrage

Etat d'usage, coins cassés, dos croqué

Resumé - Extrait

Avant-Propos

Personne n'a encore tenté de retracer l'histoire de l'athénée royal d'Arlon.

Il est vrai que cet établissement ne peut pas rattachiez ses origines à un collège, qui date de la Renaissance et qui a su résolument poursuivre ses destinées sous les régimes les plus divers. Ainsi n'aura-t-on pas jugé suffisamment dignes d'intérêt les vicissitudes d'une institution dépourvue d'un lointain et vénérable passé.

Indépendamment du peu d'importance, que semble offrir l'étude d'une école de création assez récente, on n'avait jamais recueilli les matériaux préparatoires à un travail d'ensemble, et les archives locales, passablement sobres de renseignements, étaient restées inexplorées.

Sur l'invitation du gouvernement, plusieurs athénées célébrèrent en 1927, avec une certaine solennité, le 75e anniversaire de leur fondation ou de leur réorganisation.

A cette occasion, je fus chargé de rappeler succinctement les phases principales de l'existence de l'athénée royal d'Arlon. J'avais déjà glané nombre de détails inédits sur l'ancien collège communal, créé en 1837, et je me bornai, lors de la fête de commémoration, à décrire la genèse de l'établissement.

Sollicité à faire paraître ces quelques pages, je ne voulus pas livrer à la publicité un simple fragment et j'entrepris de dresser le tableau complet des origines, du développement, des transformations, des succès et des revers de l'athénée d'Arlon.

L'examen des sources fut très laborieux. Rien n'avait été mis au jour, ai-je dit.

Il fallut d'abord dépouiller les registres aux procès verbaux des séances du conseil communal de notre ville, assez explicites pour la période de 1836 à 1850, parcourir les bulletins des séances du conseil provincial et les exposés administratifs de la province, consulter les numéros du Moniteur officiel à peu près depuis ses débuts.

A l'athénée même, il n'y avait guère à moissonner que des éléments statistiques. Il n'y reste aucun document relatif au collège communal, c'est à dire à la période qui s'étend de 1837 à 1851. De l'époque subséquente, on ne possède qu'une série incomplète de palmarès, les livres matricules des inscriptions scolaires et des cotes mensuelles, quelques pièces concernant les nominations professorales, les instructions ministérielles, la discipline, la comptabilité, le rôle des préfets des études, l'activité du bureau administratif et certains incidents extraordinaires…



Vous appréciez ce livre ?