Le blé qui lève 1735 - 1905

Prix: 10 €
Référence : 08813
Le blé qui lève 1735   1905
Le blé qui lève 1735   1905
Le blé qui lève 1735   1905

Auteur : Poty Francis

1975

Edition originale

Collections :

Informations complémentaires

Genre

Type de couverture

Broché

Nombre de pages

160

Dimensions

18 x 24 x 1.5 cm

Poids

530 gr

Etat

09/10

Resumé - Extrait

Francis Poty est né avec la guerre de 1940, dans le village de Lut-tre. Très jeune, il se passionnait déjà pour les récits des luttes ouvrières et ce goût de l'histoire ne put que se développer au fil des années. C'est pourtant les sciences qu'il choisit pour aborder les études de professeur qui le voient aujourd'hui enseigner à l'Université du Travail Paul Pastur. Il fut frappé par le manque d'informations sur l'histoire ouvrière du Pays de Charleroi. Et, de fait, aucune publication ne comblait réellement ce vide. Il résolut de raviver les souvenirs et tirer de l'ombre une histoire qui s'avéra, après 3 ans de recherches, d'une richesse exceptionnelle.

Dans cet ouvrage, l'auteur n'a pas voulu se limiter à un travail minutieux d'historien relatant sévèrement, avec de multiples références, l'enchaînement des faits. Il se défend d'ailleurs d'être un véritable historien. Il préfère parcourir les années, accrochant au passage tout ce qui a marqué la vie du Pays Noir. Il ne pouvait rester un témoin insensible des misères, injustices et grandeur du peuple; ce qui explique qu'au travers des mots, des phrases, il n'a pas toujours su cacher ses sentiments.

L'Histoire de la démocratie et du mouvement ouvrier au Pays de Charleroi, résout un problème, à la fois simple et difficile, marier ensemble les événements économiques, sociaux et politiques et rétablir la vérité historique dans sa chronologie exacte. Du creuset industriel, sortent la mutualité, le syndicalisme, la coopération, la libre pensée, le libéralisme progressiste et le socialisme. Face à la richesse du capital, se lèvent lentement les forces du travail, en luttes héroïques et sanglantes. Tel apparaît le tome I de cette oeuvre inédite.



Vous appréciez ce livre ?