Mémoires de Don Juan Van Halen Chef d'Etat Major d'une des divisions de l'armée de Mina en 1822 et 1823

Prix: 1500 €
Référence : 03017
Mémoires de Don Juan Van Halen Chef d Etat Major d une des divisions de l armée de Mina en 1822 et 1823
Mémoires de Don Juan Van Halen Chef d Etat Major d une des divisions de l armée de Mina en 1822 et 1823
Mémoires de Don Juan Van Halen Chef d Etat Major d une des divisions de l armée de Mina en 1822 et 1823
Mémoires de Don Juan Van Halen Chef d Etat Major d une des divisions de l armée de Mina en 1822 et 1823
Mémoires de Don Juan Van Halen Chef d Etat Major d une des divisions de l armée de Mina en 1822 et 1823

Auteur : Rogier Charles

Editions : Tarlier H.

1927

Edition originale

Informations complémentaires

Genre

Type de couverture

Reliure éditeur

Nombre de pages

238

Dimensions

13 x 21 x 4.5 cm

Poids

760 gr

Etat

09/10

Remarques sur l'ouvrage

Bien complet de la carte dépliante de la Géorgie

Resumé - Extrait

Tome 1) Le Récit de sa captivité dans les cachots de l'inquisition d'Espagne en 1817 et 1818, de son évasion, etc -

Tome 2) Le récit de son voyage en Russie, de sa campagne au Caucase sous Yermolow, en 1819 et 1820, de son retour en Espagne.

Le général van Halen Né en 1788 en Espagne, Don Juan van Halen descend d'une famille patricienne dont le berceau est situé à Weert au Limbourg. Son grand-père, Joannes Antonius, dont les ancêtres étaient de génération en génération notaires, avocats ou juges de paix ainsi que bourgmestres de Weert, s'installe en Espagne et fait carrière dans l'armée espagnole. Très tôt, Juan van Halen entre dans la marine royale d'Espagne dont il gravit rapidement tous les échelons. Il est nommé en 1806 sous-lieutenant de frégate. Brillant militaire, il participe notamment à la bataille de Trafalgar et à la guerre du Caucase. Épris de liberté, van Halen est de tous les combats dans cette Europe du XIXe siècle qu'un vent d'indépendance et de romantisme balaie large. Don Juan van Halen séjourne à Bruxelles en 1830 et se retrouve à la tête des volontaires lors de la révolution de septembre qui donna naissance à la nation belge.



Vous appréciez ce livre ?